Excerpta Funebris - Postchrist

Cover Excerpta Funebris finale650.jpgPostchrist (Fr)

Je ne sais pas vous mais moi, l'efficacité de MALMORT, je l'ai comprise en live, pas sur album. Vox In Excelso ne m'avait pas intéressé du tout, en le réécoutant pour cette chronique, je me souviens très bien de la raison : c'est tout plat. Encéphalogramme à zéro tout du long.
Ô joie, ce nouvel album redresse amplement la barre, même s'il manque toujours quelque chose.

Ce nouveau né rattrape déjà la plupart des défauts du précédent album, la production y est bien meilleure, aucun instrument n'est laissé sur la touche, ça donne un meilleur relief aux compositions qui gagnent en impact et en profondeur. Point fort aussi, l'incursion de quelques riffs de tueurs, je pense à « Les Écorcheurs » ou « Disciplinati » qui captivent vraiment l'attention, même après plusieurs écoutes. Enfin on oublie qu'on écoute juste de la musique ! MALMORT nous touche au coeur directement et ça fait du bien.

Malheureusement quelques bémols viennent se glisser. Pour commencer l'inspiration fait je pense trop souvent défaut. De manière générale, les riffs sont assez convenus pour le style, ça ne décolle pas souvent (contre-exemples plus haut bien sûr) et les break n'ont pas un impact extraordinaire. On comprend l'attrait du groupe pour les mid-tempo, mais ceux-ci prennent une place trop importante à mon goût et se révèlent souvent un poil basiques (rien que sur le second titre...). Le meilleur exemple à ce niveau est « La Grande Danse Macabre » à l'ambiance excellente mais au break complètement plan-plan, faisant retomber le soufflé d'un coup, difficile de raccrocher ensuite. De temps en temps pourtant, un éclair de lucidité surgit, quelques passages de double retiennent l'attention par exemple mais tout ça reste trop éphémère, dommage. La reprise de « In the Shadow of The Horns » en piste cachée sonne bien mais ne suffit pas non plus...

Bref, un net progrès par rapport au précédent, c'est rassurant, mais je reste un peu sur ma faim. A voir pour la suite du coup puisque MALMORT semble sur la pente ascendante. En live par contre foncez les voir, ces types assurent !

Blaise